ON RESTE CHEZ SOI ET ON BOUGE 2

 

 

LES 8 PIECES DE BROCART ou BA DUAN JIN 八段錦

 

 

Les huit pièces de brocart est une série de 8 mouvements visant à rendre l'organisme plus résistant et prolonger la vie selon la tradition chinoise.

 

Selon la légende, Bodhidharma aurait élaboré le Ba Duan Jin vers le Ve siècle, au monastère Shaolin. Au XIIe siècle, le général Yue Fei le développa pour améliorer la santé de ses soldats. Des illustrations découvertes dans le tombeau des Han (206 av.J.-C - 220 apr.J.-.C) montrent qu'au moins quatre mouvements ressemblent aux postures du Ba Duan Jin.

 

Le nom de « brocart » vient des manteaux longs en brocart (tissus très précieux en soie) portés par les dignitaires de l'empire, pour évoquer une bonne santé.

 

S'installer dans un lieu agréable et bien aéré mais à l'abri de tout courant d'air. Faire quelques mouvements libres pour s'échauffer doucement.

Pendant la pratique, le corps est détendu et l'esprit concentré. On s'étire de façon douce et continue. La posture reste stable durant l'exercice , le bas du corps recherche l'enracinement, le haut du corps la légèreté. Prendre le temps de bien comprendre chaque exercice et d'en goûter la saveur spécifique.

 

Les huit postures se pratiquent à la suite l'une de l'autre soit assis, soit debout. Sur les dessins de la version du général Yue Fei, elles portent chacune un nom évocateur et pragmatique qui peut se traduire ainsi :

 

Liangsh  ou tuo tien li sanjiao (两手托天理三焦),

soutenir le ciel avec les mains

(prend soin du triple réchauffeur)

 

Zuoyou kai gong si she diao (左右开弓似射雕),

imiter l'arc et viser l'aigle.

 

Tiaoli piwei xu dan ju (调理脾胃须单举),

stimuler la rate et l'estomac d'un seul geste.

 

Wulaoqishang xianghou qiao (五劳七伤向后瞧),

regarder derrière pour prévenir les cinq maladies et les sept blessures.

 

Yao tou bai wei qu xinhuo (摇头摆尾去心火),

agiter la tête et secouer la queue pour calmer le feu du cœur.

 

 

Zan quan numu zeng qili (攒拳怒目增气力),

serrer les poings pour augmenter la force physique.

 

 

Liangshou pan zu gu shen yao (两手攀足固肾腰),

saisir les orteils pour renforcer les reins.

 

Beihou cidian baibing xiao (背后七颠百病消),

soulever sept fois les talons pour traiter la maladie.

VEILLEZ A ADAPTER LES EXERCICES EN FONCTION DE VOTRE FORME PHYSIQUE (on peut pratiquer assis) POUR NE PAS VOUS BLESSER NI PROVOQUER D' ETOURDISSEMENTS.